Cap Saint-Martin, une seconde famille

Quand le cancer est diagnostiqué, le malade est souvent contraint à un isolement tacite. Au travail, en famille, il est perçu comme le malade, celui qui est pris dans les pinces du crabe. Alors le regard, les échanges se focalisent sur la maladie qui devient centrale dans la relation à l’autre.

Comme un besoin vital, une nécessité de se ressourcer, le malade se tourne naturellement vers Cap Saint-Martin, à saint-Martin sur Ouanne. Ici il est de nouveau une personne comme une autre et n’est plus être perçu comme le porteur d’une pathologie qui fait peur. A la maison d’Hélène, le corps redevient une source de plaisirs et de bonheur au travers des soins qui sont dispensés gratuitement aux malades : sophrologie, réflexologie, massages, esthétique, reïki et autres interventions ponctuelles dans les domaines de la santé et du bien-être. Les soins correspondent à ceux que l’on pourrait se voir dispenser dans un hôpital mais l’environnement est différent : extrêmement chaleureux et familial.

Cap Saint-Martin fait des petits.

Après l’aventure originelle avec cette belle histoire autour de la maison d’Hélène, sont nés Cap Saint-Georges, Cap Villeneuve sur Yonne et Cap Carisey, trois structures supplémentaires dans lesquelles sont dispensés les mêmes soins par les mêmes praticiens qui sont rémunérés par l’association.

Alors tout cela est devenu très sérieux avec des enjeux financiers qu’il faut gérer au bénéfice de malades toujours plus nombreux du fait d’un remarquable bouche à oreille. Certes l’association bénéficie de dons des institutions, de clubs services locaux, des particuliers mais elle organise également des manifestations aux fins de maintenir une saine situation en terme de trésorerie. Ce sont quatre randonnées mais également ce magnifique salon annuel à Joigny.

Un pari gagnant

Avancer le Salon Nature et santé pendant les vacances de février en lieu et place du mois d’Avril était un sacré pari; Mais Cap Saint-Martin est attachée à la troisième ville de l’Yonne qui l’accueille depuis 4 ans avec grande générosité. Comme chaque année, la salle était méconnaissable. Le travail des capétiens et des bénévoles en avait fait un lieu cosy et accueillant. Résultat : une fréquentation record qui dépasse les 1000 visiteurs payants et donc un peu plus de sous dans les caisses pour toujours mieux accueillir les personnes touchées par le cancer.

Exposants et visiteurs nous ont manifesté une pleine satisfaction signifiant qu’ils seraient au RDV l’an prochain. L’ambiance chaleureuse, humaine et la générosité des capétiens nous a donné envie de tous les serrer dans les bras…

Difficile alors c’est Gérard Lecole qui en a fait les frais… un Président comblé par le travail de Sandrine et des membres de la belle famille de Cap Saint-Martin.

Pin It on Pinterest

Partagez sur
X