Christelle Emonière est la gérante de l’école de conduite Rive droite à Joigny. Depuis 4 ans, elle a aménagé ses locaux pour organiser des stages de récupération de points. Nous l’avons interrogée sur la perception du 80 km/h par les usagers de la route.

Pas besoin de faire le fou pour perdre ses points

Avant la réglementation, les automobiles roulaient à 90 km/h sur les grands axes. Les chauffeurs poids lourds et les jeunes conducteurs voyaient leur vitesse limitée à 80 km/h. Quand il pleuvait, un abaissement de la vitesse de 10 km/h était imposé. Tout cela semblait constituer une certaine cohérence concourant à la fluidité et à la sécurité des usagers de la route.

Suite à la réforme, tout le monde circule à 80 km/h hors agglomération et autoroutes sur des routes d’une voie et il n’existe plus de réglementation chiffrée sur les chaussées mouillées ou pour les conducteurs inexpérimentés.

Tout le monde est à la même enseigne et doit être vigilant sur une simplification qui, en fait, apporte de la complexité. En effet, Christelle nous fait remarquer qu’entre Sens et Auxerre, depuis l’abaissement de la vitesse à 80km/h, il y a environ 60 changements de vitesse à respecter.

50, 70,80 et 90 km/h, difficile de ne pas commettre la moindre faute sur l’intégralité du trajet. Même un conducteur zélé et prudent s’expose à des retraits de points. 

 

Travailler moins pour économiser ses points 

Si les forces de l’ordre sont un peu habiles, il vous est aisé de perdre 1 ou 2 points par trajet. Dur-dur pour ceux qui font un aller-retour chaque jour pour se rendre au travail.

Alors, si le permis se délite un peu trop vite, faites donc une pause à mi-parcours à Joigny.

Vous prévenez le boss qu’entre garder ses points et conduire pour travailler, il faut choisir.

Après une petite pause de 2 jours et 4 points retrouvés, vous pouvez reprendre le chemin du travail. Soyez vigilants tout de même, car les stages se limitent à un par an et le prochain n’aura lieu que le 27 et le 28 mai 2019. Le nombre de places est limité et les radars poussent au printemps avec le retour des beaux jours… alors ne vous faites pas dépasser et pensez à réserver !

Pin It on Pinterest

Partagez sur