Un garçon “un peu” passionné

Nous connaissons tous le caractère un peu passionné de Yann Rosniak. Un peu jusqu’auboutiste, il n’avait pas hésité à s’opposer, avec vigueur, contre l’Emmaüs de l’Avallonnais dont les pratiques ne semblaient plus correspondre à l’idéal défendu au niveau national.
Le voir partir en croisade contre une décision qu’il considérait injuste nous inquiétait tous.

Par bonheur, nous découvrons son communiqué d’entreprise diffusé sur les réseaux sociaux. Nous sommes heureux de le partager sur ce site. Le gérant de Récup’Bourgogne Solidaire emprunte la voie de la sagesse visiblement encouragé par des interlocuteurs très ouverts. Quand le décideur politique sait construire avec les entreprises locales, le territoire en sort gagnant. Longue vie à cette superbe recyclerie qui oeuvre au service de tous dans le respect du Vivre ensemble.

 

Communiqué de Récup’Bourgogne Solidaire


Très chers lecteurs,

Suite à l’affaire du courrier de la CCAVM qui sollicitait le paiement de la mise en déchetterie de vos affaires non recyclables par Récup’Bourgogne Solidaire, je me dois de vous informer et rassurer que votre recyclerie EST DISPENSÉE DE LA TAXE SUR LES DÉCHETS … mais ce n’est pas tout,…

L’entretien avec Mr Germain – Président de la communauté de communes Avallon, Vézelay, Morvan (CCAVM) – et son collaborateur s’est déroulé très cordialement dans la mesure où mes interlocuteurs étaient animés par une réelle ouverture au dialogue dans une logique partenariale.

Néanmoins, il m’a été expliqué que je ne pouvais me rendre complice d’une minorité de contribuables qui ne respectait pas les efforts de la communauté de communes pour une saine gestion des déchets dans une logique de coûts répartis entre tous les utilisateurs.

Dorénavant, Récup’Bourgogne Solidaire continuera à débarrasser vos granges et greniers gratuitement, sous réserve de collecter un minimum d’objets qui pourront être remis à la vente à des prix accessibles aux personnes démunies. Néanmoins, je ne pourrai déverser vos déchets dans les dispositifs prévus par la CCAVM seulement si vous disposez d’un contrat avec ce service.

En effet, les habitants du territoire peuvent jeter l’intégralité de leurs déchets sous la réserve d’une contribution annuelle inférieure à 100 €. Un prix raisonnable conditionné au partage des coûts entre TOUS les utilisateurs, chaque resquilleur contribuant à la hausse de la cotisation payée par chacun de nous !

En continuant à débarrasser gracieusement vos locaux, en effectuant un tri scrupuleux des éléments non recyclables avant la mise en déchetterie, Récup’Bourgogne Solidaire confirme sa position d’acteur engagé sur un plan économique et écologique dans le respect de nos institutions et des efforts mis en œuvre par la CCAVM.

Merci à chacun de vous de jouer le jeu… Vous payez l’abonnement annuel à l’eau ou à l’électricité même si vous ne venez que deux mois par an dans notre belle région. Des coûts minimisés car mutualisés… La gestion des déchets restera une dépense du même ordre si nous restons solidaires.

Merci à Monsieur Germain et à son collaborateur.

Merci également à l’élu local de premier plan qui connaît notre travail et a pris le temps de le présenter à mes interlocuteurs avant notre RDV. Ainsi a-t-il suscité leur intérêt en soulignant la dimension sociale et engagée de Récup’Bourgogne Solidaire au bénéfice du territoire et des personnes dans le besoin.
Merci à chacun de vous pour m’avoir soutenu dans ce moment d’incompréhension.

Un garçon “un peu” passionné

Nous connaissons tous le caractère un peu passionné de Yann Rosniak. Un peu jusqu’auboutiste, il n’avait pas hésité à s’opposer avec vigueur contre l’Emmaüs de l’Avallonnais dont les pratiques ne semblaient plus correspondre à l’idéal défendu au niveau national.
Le voir partir en croisade contre une décision qu’il considérait injuste nous inquiétait tous.

Par bonheur, nous découvrons son communiqué d’entreprise diffusé sur les réseaux sociaux. Nous sommes heureux de le partager sur ce site. Le gérant de Récup’Bourgogne Solidaire emprunte la voie de la sagesse visiblement encouragé par des interlocuteurs très ouverts. Quand le décideur politique sait construire avec les entreprises locales, le territoire en sort gagnant. Longue vie à cette superbe recyclerie qui oeuvre au service de tous dans le respect du Vivre ensemble.

Communiqué de Récup’Bourgogne Solidaire


Très chers lecteurs,

Suite à l’affaire du courrier de la CCAVM qui sollicitait le paiement de la mise en déchetterie de vos affaires non recyclables par Récup’Bourgogne Solidaire, je me dois de vous informer et rassurer que votre recyclerie EST DISPENSÉE DE LA TAXE SUR LES DÉCHETS … mais ce n’est pas tout,…

L’entretien avec Mr Germain – Président de la communauté de communes Avallon, Vézelay, Morvan (CCAVM) – et son collaborateur s’est déroulé très cordialement dans la mesure où mes interlocuteurs étaient animés par une réelle ouverture au dialogue dans une logique partenariale.

Néanmoins, il m’a été expliqué que je ne pouvais me rendre complice d’une minorité de contribuables qui ne respectait pas les efforts de la communauté de communes pour une saine gestion des déchets dans une logique de coûts répartis entre tous les utilisateurs.

Dorénavant, Récup’Bourgogne Solidaire continuera à débarrasser vos granges et greniers gratuitement, sous réserve de collecter un minimum d’objets qui pourront être remis à la vente à des prix accessibles aux personnes démunies. Néanmoins, je ne pourrai déverser vos déchets dans les dispositifs prévus par la CCAVM seulement si vous disposez d’un contrat avec ce service.

En effet, les habitants du territoire peuvent jeter l’intégralité de leurs déchets sous la réserve d’une contribution annuelle inférieure à 100 €. Un prix raisonnable conditionné au partage des coûts entre TOUS les utilisateurs, chaque resquilleur contribuant à la hausse de la cotisation payée par chacun de nous !

En continuant à débarrasser gracieusement vos locaux, en effectuant un tri scrupuleux des éléments non recyclables avant la mise en déchetterie, Récup’Bourgogne Solidaire confirme sa position d’acteur engagé sur un plan économique et écologique dans le respect de nos institutions et des efforts mis en œuvre par la CCAVM.

Merci à chacun de vous de jouer le jeu… Vous payez l’abonnement annuel à l’eau ou à l’électricité même si vous ne venez que deux mois par an dans notre belle région. Des coûts minimisés car mutualisés… La gestion des déchets restera une dépense du même ordre si nous restons solidaires.

Merci à Monsieur Germain et à son collaborateur.

Merci également à l’élu local de premier plan qui connaît notre travail et a pris le temps de le présenter à mes interlocuteurs avant notre RDV. Ainsi a-t-il suscité leur intérêt en soulignant la dimension sociale et engagée de Récup’Bourgogne Solidaire au bénéfice du territoire et des personnes dans le besoin.
Merci à chacun de vous pour m’avoir soutenu dans ce moment d’incompréhension.

Pin It on Pinterest

Partagez sur
X