Le bonheur des planches musicales

Didier WEILL avait accompagné l’orchestre d’Harmonie de Pont sur Yonne dans la salle des fêtes du village en décembre dernier. Après cette première expérience, le Directeur du Théâtre Municipal de Sens a, de nouveau, revêtu sa peau de comédien dimanche dernier. Frétillant comme un jeune homme qui renoue avec ses premières amours, il nous a fait rencontrer le Phileas Fogg qui appartient à notre imaginaire.

De son côté, l’orchestre a offert au public, un enthousiasme et une connivence entre les musiciens clairement perceptibles.

Incontestablement, ce concert caritatif organisé avec l’Université pour tous, fut une réussite.

Les 350 places de la salle étaient réservées. Assurément, l’écrin a participé à cette douce ivresse collective du conteur, de l’orchestre, des élus et du public.

La première proposition des contes de Grimm nous avait livré un instant d’évasion, cette deuxième représentation fût un voyage hors du temps porté par un lieu qui fleurait bon les années 1880.

Cette petite marche qui transforme le Travail en communion

En s’entourant de professionnels exigeants, l’Orchestre d’Harmonie de Pont sur Yonne nous habitue à l’excellence. Il nous confirme que la représentation avec Bernard Le Coq n’était pas qu’un heureux accident de parcours musical. Vivement le prochain concert… dans la grande salle des fêtes de Pont qui montre ses limites au fil des représentations !

Plusieurs musiciens font plus de 60 voire 100 kms pour répéter le mardi soir. L’association est soutenue par la municipalité. Enfin l’Harmonie fête ses 116 ans… La réussite de ses voyages musicaux repose naturellement sur des éléments qui dépassent ces arguments rationnels.

Partageons le voyage en cliquant sur la première photo ci-dessous pour l’agrandir :

Pin It on Pinterest

Share This
X