Des convictions à l’action

10 Octobre 1938, naissait une jolie personne en devenir. Un homme discret avec un chemin de vie fait de management sur différents secteurs d’activité. A la veille de ses 80 ans, il s’engage à mes côtés alors que je suis en pleine tourmente.

Mais non, le septuagénaire n’est pas Guy Roux même si les deux hommes sont nés à quelques jours d’intervalle et sont domiciliés dans la même rue à Auxerre.
Je vous parle de Michel Faidherbe. Il trouve le dernier exemplaire du gratuit Yonne Média Magazine au Shopix d’Appoigny. Séduit, il compose alors mon numéro, me propose son soutien et son accompagnement.

Michel accepte de se lancer dans la mise en valeur du territoire avec la création de l’Yonne en Tête. Naturellement, son aide et sa confiance sont précieuses au milieu des séismes familiaux qui abîment mes enfants. Alors que les trois bouts de choux sont retenus dans un foyer en Estonie, Michel propose son aide : un aller-retour de 90 heures en auto pour récupérer les enfants. Cette solution n’est pas retenue mais Michel rend de nombreux services. Il apporte de multiples concours financiers et moraux pour m’aider à sortir de la tourmente familiale tout en poursuivant le développement chaotique de l’Yonne en Tête.

En confiance !

Malmené, il a tenu contre vents et marées

A la faveur d’un acte sous seing privé signé le 25 octobre et validé par le Tribunal de Commerce le 04 novembre, Michel a quitté la Présidence de l’Yonne en Tête. Un virage économique est donc engagé poursuivant la mise en avant de l’Yonne, de ses entreprises et de ses talents.

Sans lui et sa compagne Nicole, l’Yonne en Tête tombait à l’eau et la chute aurait eu des répercutions directes sur notre petite famille en reconstruction. Il est pour nous, un ami, un père, un grand-père, … , une personne rare.

Mais chacun de nous peut avoir la chance de partager un morceau de vie avec Michel et Nicole… Néanmoins, il faudra attendre les beaux jours et prendre RDV pour un moment privilégié sur le Canal du Nivernais.

Merci Michel, Merci Nicole pour votre aide, votre bienveillance et vos encouragements multiples.

Aux lendemains de démêlés judiciaires invraisemblables tournés vers les enfants, la famille est maintenant protégée par les diverses décisions de justice. Nous sommes en mesure de relancer ce média en devenir au bénéfice des icaunais et du territoire. Michel me laisse donc les rennes tout en gardant un regard attentif sur l’évolution du magazine papier devenu web-media.

Michel s’organise pour que vous profitiez de l’instant présent… sans ombre au tableau… sauf en période de canicule !

De belles personnes qui s’engagent

A nos côtés, le jeune et remarquable Quentin Leduc, patron de Nudlle.

Ce week-end encore, il a nettoyé les attaques de pirates russes qui se plaisaient à mettre un joyeux bazar sur le site.

Tranquille
Yann et ses trésors

L’Yonne en Tête, ce sont aussi des partenaires fidèles à retrouver sur ce lien, avec une pensée particulière pour un autre Homme de cœur, cher aux Avallonais ! Sans un excellent WEBMASTER et des icaunais d’exception, L’Yonne en Tête ne pourrait exister. A nous de redonner vie à ce web-média. Nous sommes naturellement à l’écoute de vos bonnes idées pour contribuer au rayonnement du territoire.

Pin It on Pinterest

Partagez sur
X