L’âme de la manifestation

Bravo aux organisateurs pour ces deux jours de fête médiévale dans un cadre d’exception. Au pied du château de Piffonds, samedi fût très humide. Dans l’Yonne, des manifestations en extérieur étaient annulées. Mais Piffonds tenait bon ! Fin de journée, de belles éclaircies prometteuses avant un dimanche lumineux.

Nombreux étaient les hommes et femmes en costume à se tourner vers les enfants, à leur mettre des étincelles moyen-âgeuses dans le coeur.

Les sourires, les câlins et les mises en scène ont été récurrents. Même les hideuses sorcières ont parlé avec leur cœur… et leurs bonbons super bons. Alors la peur, que dis-je, la frayeur a quitté la petite Lou qui a fait des gros bisous avant de partir.

De la patience dans les stands et les parents qui restent en retrait en attendant le chaos… Mais non, on remet la flèche entre les petits doigts de l’archer en herbe. Et le beau Prince barbu se met à genoux pour que les poussins émettent leurs premiers sons au Digirido.

Lou repart avec une petite cuillère en bois sculptée par un balaise scottish. L’immense Viking cornu rencontré dans les allées à oublié de leur trancher la tête. Et un petit garçon à la hallebarde vindicative a été adoubé par le Templier qu’il avait tenté de terrasser.

Il était plus facile de rester chez soi devant un bon film…. mais quel scénario aurait pu rivaliser avec ce moment ? Nos enfants sont devenus archers, arbalétriers, chevaliers…
Face aux combats des hommes en armure, le silence était de mise !
Parents et enfants étaient transportés dans un autre temps !

Retrouvez le premier article de Françoise sur ce lien.
Cliquez sur l’une des photos ci-dessous pour les agrandir et les faire défiler : 

 

Pin It on Pinterest

Partagez sur