La commune Nouvelle au quotidien !

En voiture Simone !

Suite à l’appel du Maire,
un ancien du village s’en est allé à pied
 

au Monument aux morts … et à l’église !

Un acte de civisme non récompensé.

 

Notre ami rentre ce matin, épuisé, au terme de deux jours de marche…

 après avoir sillonné sa commune nouvelle, « Charny Orée de Puisaye »

Par bonheur cet article – et l’invitation ci-dessus – ne sont qu’une petite blague même si l’on a cru comprendre que le regroupement de 14 villages en une commune nouvelle génère quelques anecdotes, difficultés et incompréhensions qui se résorberont dans le temps… Vous voulez un exemple ?

Un risque de liste unique aux élections municipales ?

Pour former une liste complète aux élections municipales du village, il faut sillonner les 14 bourgs et les 500 hameaux afin de réunir 55 candidats représentatifs du territoire (dont 27,5 femmes et 27,5 hommes).

Et là,…, ce n’est pas une blague, mais cela devient presque une farce démocratique tant la tâche est disproportionnée relativement à la taille de Charny Orée de Puisaye qui compte un peu moins de 5200 habitants.

Bon courage aux têtes de liste qui auront la difficile tâche de fédérer derrière leur nom et leurs idées !


Aux dernières nouvelles, 3 listes sont en quête de futurs conseillers municipaux… Ce sont donc 165 candidats à convaincre pour offrir deux alternatives supplémentaires aux électeurs.

Alors, si vous avez le sens de l’engagement pour la collectivité, c’est le moment de vous faire connaître. Vous risquez d’être accueillis à bras ouverts dans chacune des trois listes !

A titre de comparaison, la Ville d’Auxerre est gérée par une équipe municipale de 39 élus pour une population de 35 500 habitants. En imaginant la ville dans la situation de Charny, il lui faudrait mobiliser 266 candidats par liste !!!

Pin It on Pinterest

Partagez sur
X